Verre Beldi

Objet emblématique soufflé à la bouche depuis les années 1940, le verre Beldi a failli disparaître du marché pour toujours. La dernière verrerie du Maroc, à Casablanca, a fermé définitivement en 2013.
Parce qu’il ne pouvait plus se résigner à la disparition de cet icône du design marocain, le groupe hôtelier Beldi (portant le même nom que le verre, Beldi signifiant 'traditionnel') a décidé de sauver ce verre célèbre et le savoir-faire artisanal des souffleurs. Ainsi, c'est à Marrakech, dans l’enceinte du Beldi Country Club, que le groupe hôtelier décide de bâtir une nouvelle verrerie doté d'installations modernes et de conditions de travail améliorées. La verrerie recycle deux tonnes de déchets de verre par jour, ces déchets sont refondus dans un four chauffé à 1600°C environ et maintenu à température jour et nuit. Les verres, soufflés à la bouche dans un moule, sont ensuite coupés par les artisans à la flamme d’oxygène et de gaz. Le résultat de ce procédé ancien est à chaque fois un verre unique doté d'une véritable âme et infiniment plus joli qu'un verre issu d'un procédé industriel. 

www.verrebeldi.com

Page 1 sur 2